Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clair-obscur
  • : Créé par l'association Areduc en 2007, Entre Les Lignes propose un regard différent sur l'actualité et la culture en France et dans le monde.
  • Contact

Dossiers:

Les dossiers Clair-Obscur:

Rechercher

8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 16:26

Dire que les attentats de 2001 sont le fruit d’un complot (an inside job) est une chose et l’on peut comprendre que le « bon » journaliste manque de preuves et de documents officiels pour oser aller à l’encontre de la thèse défendue par nos gouvernements. Mais ne pas exiger de contre-enquête ni même oser douter en est une autre.

 

La toile est couverte d’internautes qui « choisissent » leur camp. On se croirait en période électorale. Les uns traitent les autres de réac, les autres traitent les uns de menteurs et bien entendu, personne ne parle de ce qui est important. D’ailleurs, quelles sont les questions importantes ?

 

  1. Avons-nous des preuves qu’un avion s’est crashé sur le pentagone ?
  2. Les présumés terroristes sont-ils toujours en vie ?
  3. Comment les tours jumelles auraient-elles pu s’effondrer si vite sans explosifs ?
  4. Comment peut-on passer un appel téléphonique à une telle altitude ?
  5. Est-ce bien Ben Laden sur la video ?
  6. Pourquoi le cours de American Airlines s’est-il envolé les 9 et 10 Septembre 2001 ?
  7. Pourquoi les boites noires des avions n’ont-elles pas été rendues par la CIA ?
  8. Pourquoi les videos de l’hôtel Sheraton en face du Pentagon ont-elles été saisies ?

 

Afin que la lumière puisse un jour être faite sur cette sombre affaire et que nos futurs enseignants puissent faire leur cours sans être rongés par le doute, il faudrait que le climat s’apaise. Il faudrait que l’on cesse de dénigrer les partisans de l’un des deux camps sans une bonne connaissance du dossier. Il faudrait que l’on soutienne ceux qui s’attachent objectivement à éclaircir un des points. Il faudrait enfin que les médias et les hommes politiques aient le courage de se pencher sur la question plutôt que sur nos vachettes porte de Versailles.

 

Personnellement, je suis ingénieur et j’ai toujours eu des doutes sur l’effondrement des tours et sur les appels téléphoniques. Ce n’était jamais arrivé dans l’histoire et les probabilités d’occurence me semblaient minces. M’étonnant de constater tant d’erreurs dans les médias et sur la toile, j’ai longuement parcouru les dossiers à la recherche d’un article objectif sur les façons de raisonner des prétendus experts du crash. Je l’ai trouvé : 9/11 and Probability Theory  ; il montre que les 6 « preuves » officielles ne reposent en vérité que sur un seul postulat hautement discutable (la chaleur aurait « brûlé » le revêtement anti-feu des structures entrainant tout le reste) alors que les preuves alternatives, au nombre de 10 sont toutes indépendantes et 5 au moins me semblent indiscutables.

 

D’autres sites proposent des pistes de réflexion intéressantes ; vous les trouverez en fin d’article.

 

Je finirai en disant que l’Eglise a demandé à Galillée de se rétracter non pas parce qu’elle refusait la rotation de la terre mais parce qu’elle avait peur de la réaction de ses oyes.

 On peut ouvrir les pronostics sur le temps qu’il faudra avant qu’une contre-enquête soit officiellement menée (sur ce qu’il reste comme preuves) et, le cas échéant, avant que certains états fassent leur mea culpa…

 10 ans, 20 ans… un siècle ? A l’heure de l’internet et de la mondialisation, cela ne dépend - plus que jamais - que de nous.

 

Sylvain Bineau

 

La version officielle :

http://govinfo.library.unt.edu/911/report/index.htm

 

et les autres :

http://www.911truth.org/

http://www.journalof911studies.com/

http://www.reopen911.info/11-septembre/le-gouvernement-bush-s-est-oppose-a-ce-qu-une-enquete-ait-lieu-sur-les-attentats-du-11-septembre/

Partager cet article

Repost 0

commentaires